Tag Archives: clinique

Parlons de nos maternités (87)

17 Nov

Voici le témoignage de Pluie d’étoiles copinaute de forum elle nous parle de la maternité de la Clinique des Emailleurs à Limoges.

Dans la nuit de Lundi ( 31/10 ) à Mardi ( 01/11 ) j’ai eu des contractions ( non douloureuses ) au départ toutes les 12 minutes puis toutes les 8 minutes. Donc très très mal dormi la nuit … En me levant j’en parle à mon homme et je passe un coup de téléphone à la maternité pour leur demander s’il faut que j’y passe ou non … La sage femme me dit que j’ai le temps mais que si j’ai des doutes il ne faut pas hésiter à y aller, on fera un contrôle. Mais comme nous avions des choses de prévus du coup je ne me suis pas affolée !

Nous sommes allés voir des amis qui refont leur maison et vers 17 heures, contractions qui recommence, je regarde mon homme avec insistante ( sans rien dire à nos amis ), qui lui comprend de suite du coup on rentre à la maison.

Je prends deux spasfon, me fait couler un bain bien chaud mais sa continu de plus belle ( toujours pas douloureuses ). Je repasse un coup de téléphone à la maternité pour leur expliquer et avec ma chance je tombe sur la sage femme que j’avais eu le matin, qui me dit de venir faire un controle.

On arrive la bas vers 18h45, placé sous monitoring à 18h50 pendant 20 bonnes minutes, puis vérification de mon col et la elle me dit : Col super souple, dilaté à 1, poche des eaux « bien bombée », je vous garde !

Heu oui mais on avait pas prévu d’y rester, les valises sont restés à la maison, j’avais juste pris un sac avec le 1er pyjama pour bébé et mes papiers de suivi de grossesse.

La sage femme nous demande plusieurs renseignements ( nom, prénom .. ) et nous demande si on sait le prénom qu’on veut donner à notre fils, et là … je tourne ma tête vers mon homme et lui dit alors Aédan avec ou sans accent sur le e ? ! Grand fou rire dans la salle d’examen … La sage femme nous dit que ce n est pas grave on a encore un peu de temps pour ce décider.

Elle nous attribue une chambre n°124, nous montons avec mon homme et la sage femme à l’étage maternité. la sage femme nous présente les sages femmes de l’étage en me disant que sa garde ce termine et donc ce sont ces collègues qui vont prendre le relais pour mon accouchement. On ce reverra donc à sa prochaine garde …

Il est un peu plus de 19h30, mon homme retourne chez nous pour aller chercher la valise de bébé et mon sac de vêtements, je lui demande de ramener mon oreiller (celui de la maternité est pas terrible ), en attendant je fais les papiers les papiers d’inscription à l’accueil.

Je remonte dans ma chambre vers 20h00, je demande un ballon pour poser mon popotin ben oui ça me soulage :), mon homme revient avec les valises. Nous descendons marcher un peu dehors, tant que je ne veux pas la péridurale j’ai le droit de marcher comme je veux dans la maternité. On parle tous les deux et on réalise que notre fils va arriver, notre vie va changer d’ici quelques heures.

La sage femme qui prend le relais vient me voir vers 21h30 pour vérifier mon col qui est ouvert à 3. Elle m’explique sa méthode de travail, et me dit qu elle préfère que ce soit moi qui l’appelle quand je veux qu’elle vérifie mon col, elle sait que ce n est pas agréable, donc elle me demande si ça me convient. Je trouve cela très bien. Du coup je me cale sur le lit avec mon homme devant la télé. Vers 23h30, j’appelle la sage femme les contractions deviennent assez douloureuses, je lui demande de vérifier mon col, et de me parler de cette fichue péridurale au cas ou … Mon col est à 5 très très souple, la poche des eaux est toujours très bombée et tendue comme elle dit. Elle me propose une perfusion d’un produit qui pourrait me soulager des douleurs en me disant bien que ce produit elle ne pourra pas me le mettre jusqu’a l’accouchement. On réfléchis deux minutes avec mon homme, je ne sais pas quoi faire, je n ai vraiment pas envie de la péridurale mais la je commence à avoir assez mal et je fatigue aussi. Finalement, elle me propose de prendre un bain bien chaud au rez de chaussée, afin de soulager les douleurs des contractions et de reparler après de la péridurale si vraiment je ne supportes plus les douleurs.

OOh30 sortie de la baignoire, vérification de mon col qui est a 6,5 quasiment 7 du coup à ma demande j’ai une petite péridurale vers les 1 heure du matin.L’anesthésiste arrive, fais sortir mon homme du bloc, m’installe sur le bord du lit, il me dit de faire le dos rond. La sage femme m’explique qu’il va piquer une 1ère fois pour endormir la zone ou il va mettre le catétaire. Ce monsieur oubli gentillement de me prévenir quand il pique ce qui fait que la première fois je sursaute et la seconde fois je sursaute aussi … Du coup j’ai l’impression qu’on m’enfonce un truc tout dur dans le dos c’est pas du tout agréable. Heureusement la sage femme est avec moi, me tient les mains, me rassure me dit me dit que c’est bientôt fini. L’anesthésiste s’en va, mon homme revient et la sage femme me dit que c’est un bon anesthésiste mais qu’à 01h00 du matin ben il est un peu grognon. La sage femme me de rester allongée sur le dos pendant 30 minutes afin que la péridurale fasse bien effet partout.

Elle revient au bout d’une demi heure et m’aide à me coucher sur le coté ou je suis le mieux, mon homme est à coté de moi assis sur un tabouret et commence à piquer du nez … La sage femme part et revient au bout d’une demi heure, elle fait rentrer mon lit dans le bloc pour que mon homme puisse s’allonger, il demande si il peut aller fumer une cigarette.

Elle vérifie mon col et me dit on est à 8,5, elle me dit que mon col est méga souple, qu’elle trouve cela très bien pour un premier accouchement, elle me perce la poche des eaux (heureusement que mon homme n’est pas la) … Elle repart et me dit je reviens dans pas longtemps.

Je regarde mon homme et lui dit c’est bizarre j’ai l’impression que sa pousse … 😦 la sage femme arrive a ce moment la et me dit alors sa donne quoi ? Est ce que sa pousse ? Je lui dit que justement j’étais en train de dire à monsieur que son fils pousse pour sortir … Elle me dit bon ben on pousse alors ! Heu oui mais bon si je pousse il va pas sortir ?! Elle sourit et me dit que non il faut pas que je m’inquiète il ne va pas sortir tout seul comme ça.

Alors on attend avec mon homme les contractions et « on pousse » la sage femme revient avec une autre sage femme et me dit bon allez Julie on y va ! Prochaine contractions on pousse ! Et c’est partis, je pousse, 3-4 fois puis plus de contractions je me détend très bien, rebelotte on pousse, je sens que ça vient la tête de mon p’tit homme arrive … Phase de repos , et de nouveaux des contractions, on repousse, j’en peux plus, je dit à mon fils qu’il faut qu’il vienne maman en peux plus et a envie de le voir. Le gynécologue de garde entre dans le bloc, la sage femme m’encourage, me dit que c’est bien que je pousse comme il faut et que la prochaine poussée est la bonne !! La sage femme me demande si j’ai une main de libre et me demande de la lui tendre, elle me mets un gant en plastique et me la pose sur mon entrejambe et me dis « vous sentez ? » C’est la tête de votre fils, il est la !! A ce moment là je réalise que d’ici quelques minutes il sera la dans mes bras … mon homme est toujours la à coté de moi il est merveilleux très calme pour quelqu’un qui ne voulait pas aller dans le bloc d’accouchement.

Allez on pousse me dit-elle, je sens sa tête qui passe, j’ai mal j’ai l’impression que ça me tire de partout, puis je sens la sage femme qui tourne mon fils pour passer les épaules et là c’est la délivrance, il pleure, elle me le pose sur moi, j’ai les larmes aux yeux, mon homme est tout ému, notre fils est là…  La sage femme nous dit qu’au moment ou elle l’a tourné le cordon c’est mis autour de son cou mais ça ne l’a pas empêché de crier une fois sorti.

Le gynécologue demande à mon homme si il veut couper le cordon, il ne veut pas. Pendant qu’ils font la toilette de mon bébé, je demande au gynécologue s’il y a eu besoin d’une épisiotomie ou si ça a déchiré il me dit avec un sourire que non, tout était vraiment très souple et que pour un premier ça avait était rapide. Je pouvais être fière de moi.

On me remets mon fils contre moi et on m’emmene dans la salle de réveil ou on reste pendant 2 heures avec mon fils et mon homme. Vers 5h20 la sage femme vient mettre mon fils au sein et il prend de suite. Mon homme vient s’allonger sur le lit avec nous et il s’endort. La sage femme revient vers les 6 heures pour m’enlever le catétaire et la perfusion que j’ai dans le bras, ensuite elle fait 2 photos de nous 3 :).

Nous remontons dans notre chambre vers 6h20, on me dit que le petit déjeuner sera servi vers 8h00, et que si je veux me lever il me faudra demander à la sage femme. Mon homme part vers les 7heures et va réveiller sa maman pour lui annoncer la bonne nouvelle. Je reste en tête à tête avec mon petit homme.  Premier levé à 8h30 avec l’aide d’une sage femme, tout va très bien 😉

Bilan un petit bonhomme de 3kg050, 48,5cms et une maman en pleine forme qui n’aura pas eu ni épisio ni déchirure et pas besoin de rééducation du périnée.

L’équipe à vraiment été merveilleuse, que ce soit la sage femme qui m’a accueillie, celle qui m’a accouchée, le service est vraiment top ! Elles ont su me conseiller, que ce soit pour l’allaitement, les soins de mon bébé ( le premier changement de couche, le bain etc … ). Les chambres sont vraiment bien faites, en individuelle avec un espace pour bébé, une salle de bain avec douche et wc, un lit, un meuble avec un p’tit frigo intégré et placard de rangement pour maman.

 

 

 

 

 

 

            Merci beaucoup à toi Julie pour ce récit et ces illustrations !! 🙂 pleins de    bonheur à vous 3 !!!

Publicités

Parlons de nos Maternités (16)

29 Août

Voici le témoignage d’Aurélie F.

Elle nous parle du centre clinical de Soyaux et de l’hôpital de Girac là ou elle a été transporté.

Tout à commencé dans la nuit du Jeudi 3 Février au Vendredi 4 Février je me suis réveillée en pleine nuit, comme si j’avais uriné sur moi, donc je suis allé me laver et me recoucher, et la ça s’est remis à couler et j’ai ressenti une petite douleur au ventre … J’ai donc réveillé mon homme pour lui dire se qu’il se passait.

J’appelle la sage femme pour lui expliquer et elle me répond : Faut venir de suite ! Sachant que j’ai une heure de route avant d’arriver à la maternité. On se prépare de suite et on y va.

Arrivé sur le parking de la clinique je descends et je m’arrête, je suis en train de perdre les eaux ! Mon homme me demande ce que je fabrique lol !

La sage femme me fait rentrer, m’allonge et me demande à quel terme je suis, je lui répond 7 mois et demi, elle m’ausculte et me dit que mon col n’est même pas ouvert à 1 doigts et que bébé est très haut, elle a donc appelé le gynécologue pour savoir se qu’elle devait faire car dans le centre clinical de Soyaux ils n’ont rien pour accueillir les prématurés ! Elle revient et me dit qu’il faut qu’on me transporte dans un autre établissement mais que ça allait bien se passer …

Une fois arrivée à l’hôpital de Girac j’ai été sous monitoring pendant 1 heure presque plus de contractions, échographie pour voir bébé et tout va bien ( Ouff ) le gynécologue me donne l’estimation du poids de mon bébé presque 2kg500. Elle m’installe dans une chambre, mon col est toujours ouvert à 1.

Je passe la nuit sans contractions la sage femme du matin arrive et me dit qu’ils vont me poser du gel pour faire s’ouvrir mon col. Une fois le gel mis toujours pas de contractions de la journée et de la nuit, mais bébé va toujours bien :-).  Le lendemain matin la même sage femme me dit on remet du gel, la dessus je craque j’en ai raz le bol … elle me rassure … Toujours pas de contractions, elle revient me voir et me dit que si rien à changé à 16H30 ils me mettront sous perfusion pour accélérer la chose et si toujours rien ce sera la césarienne.

A 16H30 toujours rien, ils me mettent en salle de travail, et me branche la perfusion, une heure plus tard mon col est ouvert à 2 doigts mais la sage femme me dit que si dans 3 heures cela ne va pas plus vite ils me feront une césarienne ! Une heure plus tard elle revient et me dit que mon col est ouvert à 4 doigts ( j’étais super contente pas de césarienne 🙂 ) Une heure plus tard je n’en peux plus les contractions sont trop fortes et bien entendu celle qui doit me faire la péridurale est bloquée au bloc il faut que j’attende …. Aiie ça me fait trop mal :-(.

Elle arrive enfin et me pose la péridurale qu’elle soulagement … enfin presque … un coté n’est pas endormi, mais la douleur est raisonnable. Quelques heures plus tard la sage femme revient et me dit col ouvert à 7 ! Sa avance !!! Puis je me suis endormie …

Je me réveille en sentant que j’ai envie de pousser, la sage femme arrive et me demande si j’ai envie de pousser, je lui répond que oui, elle me regarde et me dit votre col est ouvert à 9 je finis à coté et on s’installe.

Elle arrive et me dit qu’il fallait qu’elle appelle la pédiatre pour mon bébé car vu que c’est un prématuré il risquait d’avoir des problèmes. Allez elle me dit de pousser, je pousse encore et encore et en à peine 10 minutes ma plus grande joie ! Mon fils est arrivé à 2H28, on me le fait voir et on me l’enlève, papa suit la sage femme très gentille qui me dit je vais voir comment ça ce passe … elle revient me voir et me dit que mon fils Nathan va très bien il fait 2kg490 et 44cm, il a respiré tout seul ( je suis soulagée enfin presque car maintenant il faut qu’il mange seul … ) Elle me le pose sur moi un moment.  La sage femme revient avec un biberon, je lui donne et il le boit. On me monte dans ma chambre avec mon fils, donc pas de couveuse pour mon Nathan !! 🙂

Je te remercie beaucoup pour ce très joli témoignage !!! J’espère que ton Nathan va bien !!!

 

 

Parlons de nos Maternités (76)

26 Août

Aujourd’hui je relate le témoignage de Déborah J. elle nous parle de la clinique Mathilde de Rouen (76).

Mon accouchement Du lundi 11/07 au mardi 12/07

12h00, rdv pour le 3eme cours de piscine

13h30 sortie de la piscine

13h45 arrivée à la maison

14h00 repas

14h30 petit tour au WC , perte du bouchon muqueux

15h00 petite sieste dans le canapé

17h00 je me lève du canapé et là, perte des eaux

17h10 je passe un petit coup de fil à mon homme qui n’était pas à la maison pour lui dire de faire au plus vite

17h15 je file sous la douche histoire de me rafraîchir les idées car là je me dis que « c’est partit mon kiki »…

17h20 je boucle la valise car pour moi je vais rester un moment à la maternité.

17h30 mon homme charge la voiture et hop direction la maternité.

17h45 nous arrivons à la maternité, j’essaye d’accéder à l’entrée car la perte des eaux+le mal de ventre, pas terrible…

18h00, je suis prise en charge par une sage-femme qui m’installe le monitoring afin de vérifier les contractions et le cœur de bébé…au bout de 30 min, elle constate que tout va bien mais il y a tout de même quelques contractions (légères mais il y en a)

18h45 la sage-femme me fait un touché vaginal et m’annonce que mon col est dilaté à 2 cm donc « on vous garde ». Et là, le séjour commence…Elle me place dans une chambre attendante avant que le vrai travail commence pour pouvoir aller en salle de naissance.

Le drame commence pour moi car je ne voulais pas rester sur place, psychologiquement je n’étais pas prête…pendant quelques minutes c’était des pleurs et encore des pleurs.

20h00 on m’apporte mon tout premier repas (vraiment pas terrible, je n’ai presque rien mangé), la soirée se passe, toujours en compagnie de mon homme bien sûr, nous discutons histoire de me remonter le moral puis minuit approche, j’essaye de m’endormir grâce aux câlins de mon homme mais sans succès, je sanglote toujours…

01h00 mon homme doit rentrer à la maison pour se reposer car il est quand même debout depuis 4h45, je me retrouve donc seule.

J’essayer de trouver le sommeil, je somnole mais sans plus…

Je commence à ressentir par la suite quelque petites contractions, je ne m’affole pas, je me dis que c’est supportable et je gère comme je peux…

Plus les heures tournent et plus les contractions deviennent moins supportables, j’appelle donc une sage-femme pour qu’elle vienne me faire un touché car je suis persuadée qu’elles agissent sur mon col.

Elle me répond, « pas de touché mais je branche le monitoring »…

30 minutes s’écoulent, elle revient et me dit, les contractions ne sont pas assez rapprochées et intenses, passez une bonne nuit et on verra demain matin…

Du coup, je gère comme je peux, merci à Véronique (sage-femme) pour les cours de préparation à la naissance car grâce aux différents conseils que j’ai appliqué pendant les contractions j’ai pu me détendre comme il fallait et laisser passer la souffrance…

Après la théorie, place à la pratique car pour être honnête, je ne suis pas satisfaite de la sage-femme qui était de service la nuit… Heureusement qu’il n’y a pas eu de complications que j’ai parfaitement géré la chose.

7h00, la sage-femme de jour, Aurélie commence son service et se présente. Je suis rassurée car elle est super gentille, très à l’écoute et m’explique plusieurs petites choses.

8h30 Ahhh, mon homme arrive, rien que de le voir franchir la porte, je retrouve le sourire.

9h30 on m’apporte le petit déjeuner.

Les douleurs sont toujours présentes, j’inspire et je souffle bien comme il faut, je me tortille dans le lit car les contractions commencent à s’intensifier…

10h15 c’est l’heure de la douche

11h00 j’ai la visite de la sage-femme et de la gynéco

11h15 on décide d’aller se promener dans la clinique pour me détendre mais aussi pour faciliter le travail

12h00 on m’apporte le repas, en attendant j’ai toujours de contractions et je gère…

13h00 je suis placée sous monitoring car je grimace de plus en plus mais les contractions sont toujours espacées (toutes les 10 minutes) et pas assez intense d’après l’équipe.

Résultat, il faut prendre son mal en patience…

14h40 la sage-femme passe de nouveau me voir et voit à ma tête que je grimace de plus en plus et que ma patience a des limites. Elle décide donc de me faire un touché vaginal et là c’est le drame car elle me dit, oh lala, je n’arrive pas à y croire, votre col est dilaté à 9 cm, Monsieur, faites le sac de votre femme, on s’en va en salle de naissance. Et là, dans ma tête tout commence…En plus de la blague, pas de péridurale puisque le plus gros du travail est fait.

Me voilà en train d’essayer de regagner la salle de naissance mais avec beaucoup de mal car il m’est presque impossible de marcher, je sentais bébé descendre…

14h50 Nous arrivons dans la salle de naissance « Abricot » et la sage-femme m’installe, elle m’ausculte et m’annonce que je dois encore patienter pour pousser car le bébé n’est pas assez descendu dans le bassin, je commence à m’énerver car les contractions sont de moins en moins supportables, je sens mon bébé descendre au fur et à mesure mais encore pas assez à son goût, je serre de toutes mes forces la main à mon homme qui m’encourage comme il peut, je lui demande de me vaporiser sur le visage un « pschitt pschitt » de brumisateur Evian car il est interdit de boire.

La sage-femme qui doit aller dans une autre salle de naissance m’abandonne quelques instants mais ce n’est plus possible pour moi d’attendre alors je râle sur mon homme en lui disant « mais sonne bordel, sonne, j’en peux plus » mais forcément le temps ne passait pas vite pour moi qui était en pleine souffrance du coup, je décide d’attraper la sonnette et je dis même à mon homme, sors et vas me chercher la sage-femme…

Tout cela dure jusqu’à 16h40, à partir de ce moment-là, la sage-femme m’ausculte et me dis, vous allez pouvoir pousser Madame, je commence à voir une mèche de cheveux !!!

Ni une, ni deux, je pousse, je pousse, la sage-femme dit « je vois la tête » je continue à pousser, pousser comme une dingue et après quelques minutes mon bébé arrive…

La sage-femme me demande si je suis d’accord pour l’aider à le sortir totalement, sans hésiter j’accepte j’attrape mon bébé par les épaules et le pose sur mon ventre.

Moment trop émouvant pour nous qui sommes maintenant papa et maman. Ah il y a eu des pleurs en salle de naissance !!!

Notre fils est à 16h53, notre nouvelle vie à 3 commence… !   3kg440 pour 51cms.

Pour résumer, je suis satisfaite de mon accouchement et fier d’avoir tenu le choc jusqu’au bout sans péridurale moi qui avait très peur… Je suis prête à recommencer.

J’ai plus qu’angoissé alors que tout c’est très très bien passé, j’ai bien été entouré en salle de naissance, le personnel sympa et j’ai quand même eu le droit aux félicitations du service.

Bon, je regrette légèrement le fait d’être tombée sur une sage-femme dans la nuit du lundi 11/07 au mardi 12/07 qui n’avait pas forcément envie de bosser et qui m’a un tout petit peu zappé mais bon…

En ce qui concerne mon séjour, je n’ai pas eu à me plaindre une seule fois, quelques coups de cafard car moi et les hôpitaux « ça fait deux » mais j’ai bien été prise en charge du début jusqu’à la fin…

Merci beaucoup Déborah pour ton témoignage que du bonheur pour la suite !!!! 🙂

Parlons de nos Maternités (38)

24 Août

Alors aujourd’hui je relate le témoignage de Marie C. ( copinaute ) qui nous avait déjà donné son témoignage sur une clinique dont elle avait été déçue et elle avait décidé d’aller pour son 3 eme accouchements a l’hôpital de cette région !

Donc elle nous parle de l’hôpital Pierre Oudot de bourgoin Jallieu en Isère !

Ma date prévu d’accouchement était prévue pour le 14 Juillet 2011. A partir du 11 Juillet j’y suis allée tous les deux jours donc le 11, 13 et 15 puis j’avais rendez-vous pour le dimanche 17 Juillet.

J’avais peur d’être déclenchée car gros bébé et le liquide commençait à manquer.  En plus de mes visites tous les deux jours avec examen complet plus monitoring j’ai aussi eu une échographie. J’ai été suivie à la perfection.

Le Dimanche à 5H30 les contractions ont commencées. J’avais rendez-vous le matin donc je ne m’affole pas et prend mon temps car elles m’avaient dit que malgré que ce soit mon troisième il aura besoin de beaucoup plus de contractions que la normal…

Arrivée à la l’hopital je suis dilatée à deux donc ils me gardent. Contractions très forte et régulières. Pendant le monitoring mes souhaits sont réalisés j’ai le droit de bouger et de faire du ballon. Puis j’ai trop mal … donc on me réexamine je suis à 3 limite 4 donc on me pose la péridurale !

Au début je n’en voulais pas car peur d’une troisième épisiotomie, forceps et travail long.

Péridurale faite, anesthésiste très gentil ainsi que ma sage femme et l’auxiliaire. On a rigolé tout le long du travail. J’étais le seul accouchement donc c’était calme, ambiance zen et très agréable.

A ma surprise travail très rapide donc sans me stresser ni me presser elle me met les jambes dans les étriers et me dis si vous voulez pousser allez y ! Je sentais tout à gauche et rien à droite c’était bien j’ai savourée tout mon accouchement. Mon bébé est sorti super vite et zéro épisio, zéro forceps !! Elle me mettait beaucoup de savon pour aider 😉

J’ai vraiment été heureuse de ce troisième accouchement ! Equipe super tant pour le suivi que pour l’accouchement. Le séjour était bien. Bien suivie car gros bébé donc beaucoup de prise de sang pour un éventuel diabète car 4kg590 pour 56cms !

Donc mon quatrième naîtra lui aussi dans cet hôpital !!!! 🙂

Je te remercie beaucoup Marie C. pour ce joli témoignage bien plus doux que le précédent ! Contente que tu es trouvé la maternité pour toi !

 

Parlons de nos Maternités (35)

22 Août

Aujourd’hui je vous présente le récit et avis de Maman Sur Terre ( copinaute )

Elle nous parle de la clinique mutualiste de la sagesse à Rennes (35)

Les cours de préparation à l’accouchement étaient sympathiques mais rien d’exceptionnel. Pour quelqu’un qui n’y connaît rien c’est impeccable, mais pour moi qui était déjà très informée je n’ai rien appris.

Les locaux sont super. C’est une clinique assez récente, quand on y rentre on arrive dans un immense patio avec des palmiers magnifiques, c’est très joyeux et chaleureux.

Les chambres sont propres, impeccables. Il y a une majorité de chambres individuelles. Il y a donc de grandes chances d’en avoir une.

Quand je suis arrivée avec mes contractions, j’ai été tout de suite prise en charge. Il y a eu beaucoup d’accouchements ce jour là, et peu de personnel. Mon homme et moi étions donc livrés à nous mêmes la plupart du temps et ça je l’ai mal vécu.

Personne pour m’aider à gérer ma douleur, ce qui m’a amené à demander la péridurale très rapidement.

A part ça tout le personnel était charmant, même l’anesthésiste (ce qui est rare !).

Mon séjour à la maternité s’est relativement bien déroulé. Ma chambre était agréable. Comme j’ai accouchée en plein été le personnel était en sous effectif et j’ai vu des personnes différentes chaque jour.

Pour appeler les sages femmes ou puéricultrices c’était la croix et la bannière. Chaque fois que je composais un numéro on me disait que ce n’était pas le bon, et je devais appeler 5 numéros différents à chaque fois avant d’avoir la bonne personne.

C’était agaçant mais pas très grave en soi. Au final on venait toujours me voir donc c’est bien ce qui compte.

La nourriture est particulièrement agréable. C’est rare dans le milieu hospitalier !

La sagesse est donc une bonne maternité. Je la recommande pour les femmes qui souhaitent un accouchement plutôt « normal ».

Pour celles qui désirent un accouchement plutôt « nature » n’y allez pas, il n’y a RIEN de prévu qui s’en rapproche.

Merci beaucoup Maman Sur Terre pour ton avis !! Je te souhaite une excellente grossesse par la meme occasion 🙂

Vous pouvez retrouver Maman Sur Terre sur son blog : http://mamansurterre.com

Parlons de nos Maternités (29)

9 Juil

Voici le témoignage d’une de mes amies Mathilde maman de trois bambins !

Elle nous parle de deux maternités de la région du finistère (29).

 

Pour ma fille Léa j’ai accouché à la Clinique Pasteur de Brest.

J’ai eu une bonne impression générale, le personnel était à l’écoute et venait souvent dans la salle de travail pour vérifier que tout se passait bien.

La clinique est propre, les salles d’accouchement accueillantes et les chambres sont bien agencées.

Il est possible de choisir une chambre individuelle ou une chambre à deux lits. Les chambres particulières sont équipées de tout le nécessaire pour la toilette et le change de bébé. Les chambres doubles ont un accès dans un box ou les mamans peuvent se retrouver pour la toilette et le change de bébé.

Cependant ayant choisi d’accoucher sous péridurale, l’anesthésiste à trop dosé l’injection, ce qui fais que lors de l’expulsion, le médecin accoucheur à du utiliser les spatules pour sortir ma fille. Je poussait dans le vide, ne sentant plus rien sous la ceinture ( même plus mes jambes qu’il a fallu me soulever pour les mettre dans les étriers ).

D’autre part, j’ai eu droit à l’expression abdominale, c’est à dire au  » porté sur le ventre de la sage femme ne touchant plus terre ». Méthode très impressionnante, surtout pour un premier accouchement qui « normalement » aide le bébé à sortir… Ca a surtout servi à me bousiller le périnée et à me provoquer des déchirures de ce même périnée qui est maintenant très abîmé !! Il n’y a que la chirurgie qui pourrait me le réparer mais ça ne me gêne pas trop donc pour le moment je n’en ressens pas le besoin.

Malgré ces deux inconvénients, je garde un bon souvenir de mon séjour dans cette clinique 🙂

Pour mon fils Quentin et ma deuxième fille Lilly j’ai accouché à la maternité du centre hospitalier Ferdinand Grâal de Landerneau.

Je garde un très bon souvenir de mes séjours la bas, le personnel est merveilleux, très à l’écoute, les chambres sont toutes particulières et il n’y a qu’en période de surnombre d’accouchements que les sages femmes sont obligées de mettre deux lits dans la chambre.

Le nécessaire pour la toilette et le change de bébé se trouve dans chaque chambre, les chambres sont spacieuses, propres et bien agencées.

Le seul bémol que je trouverais à cette maternité est un des gynécologues qui ne m’a pas cru lorsque, en menace d’accouchement prématuré, je disais que j’avais des contractions et que je sentais bébé descendre. C’était pour ma dernière grossesse celle de Lilly mais ça ne m’a pas empêchée d’accoucher la bas car j’avais un bon souvenir de l’équipe soignante que j’avais rencontrée pour l’accouchement de Quentin et que j’ai retrouvé pour l’accouchement de Lilly. D’ailleurs les sages femmes m’ont reconnue, ce qui met tout de suite à l’aise 🙂

Pour résumé je suis très contente de cette maternité et je conseille vivement à toutes les femmes de ma région d’y aller !!

 

Je te remercie beaucoup Mathilde pour ton témoignage !!!

Vous pouvez d’ailleurs retrouver Mathilde dans la liste de mes boutiques préférées Les Ongles de Mathilde !!

 

 

Parlons de nos Maternités (67)

8 Juil

Voici le témoignage et avis d’ Amélieboum ( copinaute de forum ) maman d’une petite Izzy.

Elle nous parle de la clinique Adassa de Strasbourg (67) :

En ce qui concerne l’accueil de cette clinique rien à dire.

Pour le confort j’ai été en chambre double avec télévision, par contre toutes les chambres ne sont pas équipés de salle de bains donc pour me laver je devais sortir de ma chambre donc attendre que mon homme soit la pour garder ma fille.

Pour les soins ça c’est bien passé mais ils sont assez radin sur le matériel comme la crème pour les seins, les serviettes hygiéniques et culottes jetables.

Le personnel été sympathique à part quelques puéricultrices qui étaient un peu trop sur moi à mon goût !

La prise en charge de la douleur à été nickel ils ont tout fait pour que tous ce passe bien, les sages-femmes été gentilles et super à l’écoute, il y avait à ma disposition une baignoire et des ballons 🙂

Par contre un bémol pour l’allaitement car elles ne m’ont pas aidés … je n’ai pas eu de monté de lait ça n’a inquiété personne et pendant l allaitement elles venaient et prenaient mon sein comme ça alors que ma fille était en train de téter !!

Je te remercie beaucoup Amélie pour ton témoignage 🙂 Et je te souhaite un bel accouchement pour le Robin à venir !!!

Parlons de nos Maternités Grenoble (38)

24 Juin

Voici le Témoignage de Mamanheurez ( une copinaute de Forum )

Elle nous donne son avis sur deux maternités de Grenoble :

La première c’est la maternité de la Clinique des Cèdres elle a eu son premier accouchement la bas.

Elle en a un très mauvais souvenirs, accueil impersonnel, personnels pas aimable du tout voir même blessant, les chambres n’ont pas l’air propre et ne sont même pas lavés pendant le séjour, et elle a eu sa césarienne programmé un Dimanche. En clair elle ne voulait plus y retourner !!!

Pour son second accouchement elle a été à la maternité du couple-enfant de la Tronche, et la grand changement 🙂 !! Personnel très à l’écoute et prudent dans ces actions et ces paroles, pour les chambres elle ne peut pas se prononcer car elle a été mise en chambre isolée pour cause de grippe A. Pour le prochain accouchement elle y retournera les yeux fermés !!! 🙂

Je te remercie pour ton témoignage !!! Et te souhaite beaucoup de bonheur avec tes deux bambins 😉