Archive | Témoignages Maternités du Centre RSS feed for this section

Parlons de nos Maternités (87)

13 Nov

Voici le témoignage de Bandanalo copinaute de forum qui nous parle de la maternité de l’hôpital de la Mère et de l’enfant de Limoges !

 

Tout à commencé le mercredi 26 Octobre 2011, je suis rentrée à 18h00 à la maternité car césarienne programmée le lendemain dans la matinée ( car bébé est en siège ) d’ailleurs je me demande pourquoi ils m’ont fait rentrer la veille car à par une prise de sang je n’ai rien fait, heureusement que mon chéri est venu me voir le soir ! J’ai passé la nuit en service gynécologique car la maternité était pleine.

Jeudi matin 8h00 ils prennent ma tension, ma température, on me donne la chemise de l’hôpital que je dois porter, je me douche, ensuite on me dit on va venir vous préparer et vous passerez entre 9h et 11h00 ok bon bah j’attends !

A 8h30 mon homme arrive et on a attendu jusqu’à 11h00, je commençais à m’énerver parce que je n’avais aucune nouvelle je ne savais rien … Ils sont finalement venus me préparer à 11h45.

Ils me descendent au service maternité et dix minutes après l’anesthésiste très gentil viens me voir pour me poser la perfusion ensuite le médecin qui va me faire la césarienne vient me voir à son tour et la j’étais contente car je l’a connaissait c’est elle qui m’a fait mes échographies à la fin de ma grossesse, elle est très gentille 🙂 !

12h00 on descend au bloc, on me pose la rachianesthésie et pour pas que je vois le temps passer on me fait jouer au baccalauréat 🙂 mais la pression monte et je commence à avoir un peu peur quand même !

On me demande si je veux que mon mari soit dans le bloc avec moi ! Super heureuse je dis oui bien sur !!! Alors ils vont le chercher j’ai été surprise car il n’en été pas question pour le médecin que j’avais vu quelques jours avant ). C’est ce que je souhaité !

Une fois la rachianesthésie posée je commence à sentir mes jambes s’engourdirent, ils m’installent très vite ensuite ils me mettent sur un doigt le petit clapet pour le pouls  et sur l’autre le scratch qui gonfle pour la tension et ils mettent le grand drap pour que je ne vois rien et font rentrer mon homme, à ce moment je n’ai plus peur il est avec moi et c’est tous se qui compte, j’en pleure de joie !

Et la 12h18 on m’amène ma petite Léanna qui fait 3.200 et 47 cms de bonheur, mon homme est tout content et moi je pleure encore de joie une vraie madeleine lol ils me l’a montre pendant 2 – 3 minutes je la caresse, lui fait un bisou, je lui dit qu’elle est belle et surtout bienvenue ma louloute, elle n’a pas pleurée de suite ils lui ont dégagés la gorge avant et la elle part avec son papa et je l’entend, je suis heureuse ça y est mon bébé est la et une nouvelle vie commence à 3 !!

Ils reviennent me montrer ma puce ensuite ils me mettent en salle de réveil pendant que ma puce fait du peau à peau et les soins avec son papa, j’ai du y rester 2 heures mais j’ai eu très vite ma fille et mon homme avec moi 🙂 Ensuite ils mon monté dans ma chambre vers 16 heures.

Mon séjour c’est super bien passé rien à dire sur les sages femmes mise à part une pas très aimable le dernier jour et les médecins et chirurgiens impeccables j’en suis très contente.

Je suis sortie le lundi mais j’ai été suivie encore à domicile tous les matins jusqu’au 9 Novembre par une infirmière de L’HAD ( hospitalisation à domicile ) venait me faire ma piqûre et surveiller ma plaie, on m’a ôté mes agraphes à J+6 de ma césarienne et aujourd hui à J+13 je n’ai plus de douleurs, ma plaie est belle, l’équipe médicale à vraiment fait du beau travail 🙂

Merci beaucoup Bandanalo pour ton témoignage 🙂 plein de bonheur à vous 3 !!!

Publicités

Parlons de nos Maternités (87)

25 Août

Je relate le témoignage de Gaelle D.  elle nous parle de l’hôpital pavillon de la mère et de l’enfant dans le limousin.

Tout d’abord, je voudrais dire qu’il y a encore quelques mois je n’envisageait pas un accouchement naturel, non pas parce que ça ne me plaisait pas, mais simplement parce que pour mes 2 enfants, pour moi accouchement rimait avec péridurale, assistance, médicalisation, enfin vous voyez 😉 et la curiosité m’a emmené sur un forum ou j’ai lu des récits d’accouchements naturel et ou vous m’avez donné envie de vivre cette merveilleuse aventure de la naissance ( dans sa signification la plus profonde ) de mon enfant !

Pour commencer ma DPA ( date prévu d’accouchement ) était le 20 Janvier 2011.

J’ai vécu ma grossesse sans contraction alors quand elles ont commencées le mercredi dans la nuit je savais que les jours étaient comptés. Mes parents ont décidés de prendre mes garçons jusqu’à Dimanche pour que je puisse me reposer.

La nuit de mercredi à jeudi j’ai pas dormi ou si peu .., maintenant je sais que c’est pour bientôt … tu bouge beaucoup, les contractions sont à peu près toutes les 20-30 minutes, mais douloureuses, je suis concentrée sur toi, je te caresse et fais le vide en moi, je passe outre les douleurs et les accueillent en me disant que c’est toi qui prépare ton arrivé.

La journée du Jeudi passe et elle est similaire à celle du Vendredi, je me rends compte que les contractions sont régulières quand je suis debout et que j’arrive à les gérer mais des que je suis couchée elles s’éloignent mais sont beaucoup plus difficiles à supporter, mais il faut continuer.

Le vendredi 31 Décembre nous restons chez nous, et pas envie de recevoir du monde, je reste concentré sur toi, avec ton papa on est comme des zombies depuis deux jours, on est comme hors du temps !

Je me « réveille » vers 3heures du matin, et je recommence mes aller retour dans la maison, prend des positions assez étranges mais tout est bon pour soulager, mais à force j’ai le dos en feu chaque contraction me lance dans les reins et le manque de sommeil de ces derniers jours commence à ce faire sentir ….

Je décide donc que l’on ira voir à la maternité se matin au moins pour voir s’il y a du changement, je réveille chéri à 7h30, et lui dit de ce préparer tranquillement le temps que je prenne une douche ( depuis 3 jours je devais en  prendre 4 – 5 par jours pour me soulager ).

On décolle vers 8heures et on arrive vers 8H30. Mes contractions ne sont toujours qu’espacé parfois de 10 minutes parfois plus !

Examen à l’arrivée col ouvert à presque 4, j’en pleure presque de joie, pose du monitoring pour contrôle pendant 1 heure, je prend mon mal en patience et durant cette heure seulement deux contractions mais qui font mal !! 😦

9H30 examen : je suis a 5 on passe en salle de travail, on me demande si je veux la péridurale je leur dit que non, je veux essayer sans, je suis suivie par une sage femme adorable qui est ok pour me placer le monitoring debout, et quand je lui demande si elle est ok pour que je te fasse naître dans la position que je veux elle me dit oui, sauf debout, et que si elle me dit de vite me mettre sur le dos que je le fasse !

N’étant pas dans une maternité nature ce qu’elle me propose est plus que je n’espérais 🙂

Toujours des contractions mais éloignées, la sage femme revient, elle est désolée mais préfère que je m’allonge un peu car debout le monito ne capte pas bien ton coeur ( a cause de mes mouvements ), elle me réexamine, col ouvert à 6 !! Youpi ça avance vite …

11H30 toujours ouvert à 6, elle veut mettre un peu de syntho et je veux que la douleur cesse, je lui dit oui mais la mort dans l’âme je lui dit que si syntho, alors péridurale pour moi car je ne supporterait pas des douleurs plus vives même si ça va plus vite … elle ne veut pas m’inciter et me demande si je suis sure pour la péridurale, je lui dit oui …

L’anesthésiste est pas encore arrivé, et le peu de contractions que j’ai je ne les supporte plus …

Au alentour de midi j’en ai marre, je lui dit que j’ai envie de pousser, elle m’examine au moment ou l’anesthésiste entre dans la salle, et elle me dit que je suis à 10cm, merci mon dieu ! alors la plus besoin de syntho, de péri le bonheur 🙂

On attend la prochaine contraction qui tarde à venir comme d’habitude ! et ça y est elle arrive je pousse, je te sens qui descend, qui arrive, je sers la main de ton papa de toutes tes forces, et je crie, je ne définirait pas ces cris comme des cris de douleurs mais des cris qui accompagnent cette poussée, qui t’aide à naître, je n’ai jamais émis des cris comme ça, c’est tout mon corps qui hurle, qui se libère, c’est un cri animal, tout ce qu’il y a de plus primaire en moi ….

La sage femme me dit de toucher on sent ta tête, ça me donne des forces, elle invite le papa à regarder … il est sur un nuage lui aussi …

Trois poussées plus tard, elle me dit stop, ta tête est sortie, elle enlève le cordon qui est autour de ton cou et me dit de tendre les bras pour te prendre quand tu sortiras lors de la prochaine poussée, c’est merveilleux, je te sors moi même, et te pose sur mon ventre, ton petit corps chaud et humide, papa coupe le cordon, alors ?? tu es une fille ou garçon, papa regarde .. il me dit c’est un garçon … euh non chéri c’est pas un garçon, c’est une fille, le rêve continu …  Léa tu es née à 12H27, après un long pré travail à la maison et seulement 4heures de travail à la maternité !!! Un accouchement mieux que j’en rêvais ! s’en sont suivi 3heures de peau à peau …. et depuis je suis toujours sur mon nuage et je suis pas sur d’en redescendre !!

Je te remercie beaucoup Gaelle pour ton témoignage très joli et fort en émotion !!!

 

 

 

 

Parlons de nos Maternités (03)

20 Août

Voici le témoignage et avis de Aurore ( une copinaute )

Elle nous parle de la maternité de Montluçon dans l’allier (03)

J’ai été suivie dans cette maternité à partir de mes six mois de grossesse, et pour être honnête il y a plus de points négatifs que positifs !

Je suis rentré à la maternité le 29 Septembre 2010 étant donné que c’était le jour de mon terme. J’entre donc aux urgences, et j’ai du insister pour qu’ils me gardent et heureusement d’ailleurs car la vie de ma fille était en danger !

Le lendemain matin ils m’ont provoqué l’accouchement avec un cachet.

La douleur se faisait ressentir et il y a eu un moment ou je n’en pouvais plus, j’ai donc appelé la sage femme en disant que la douleur était insupportable et elle m’a répondu « qu’il ne fallait pas abuser non plus » …

On m’a posé la péridurale, puis ils se sont aperçus que le rythme cardiaque de ma fille était à 60 !! Césarienne en urgence, elle avait le cordon autour du cou. Voilà pourquoi je me dis avoir bien fait d’insister pour qu’ils me gardent !

La césarienne c’est bien passée, j’ai enfin entendu les cris de ma poupée, le bonheur 🙂

Ils m’ont placé la sonde car je ne pouvais pas me lever ni rien faire seule, sauf qu’elle à était mal placée et que  j’ai eu 3 litres d’urine dans la vessie !

J’étais aussi obligé de les appeler pour qu’ils changent ma fille, une sage femme m’a répondu « vous ne pouvez pas vous lever ? » d’un ton assez sec, et ben non je ne pouvais pas me lever …

Je suis sortie au bout de 5 jours, ça à été un réel bonheur. Le seul bon souvenir de mon séjour fut d’avoir enfin ma fille dans mes bras 🙂

Merci beaucoup Aurore pour ton récit et avis !!!

Parlons de nos Maternités (36)

7 Juil

Voici aujourd hui le témoignage de bbninou ( copinaute de forum )

Elle nous parle de la maternité du centre hospitalier de Châteauroux.

Pour moi, ça s’est très bien passé, juste l’accueil un peu froid quand je suis arrivée, mais bon, il était 8h du matin, changement d’équipe  !!
Enfin bref, sage femme adorable, élève sage-femme d’une douceur merveilleuse…
la naissance de mon doudou s’est très bien passée, dans le respect de ce que j’ai demandé ( pas d’épisiotomie ).
On est resté peut être trois heures en peau à peau  🙂
après, comme j’avais pas de chambre, je suis allée dans une salle de pré-travail ( comme une chambre, juste plus petite ).
Séjour agréable, bémol sur le pédiatre qui n’est pas venu lui même me dire que je ne sortais pas le lundi à cause du poids de bébé !!

Je te remercie pour ton témoignage !! 🙂