Parlons de nos Maternités (13)

30 Août

Voici le témoignage de Julie P.

Elle nous parle de la maternité de l’hôpital Privé Beauregard (13012). Elle l’a fait en deux parties ! La première le récit de son accouchement 🙂 et la deuxième son avis complet sur cette maternité 🙂 !

 

Je remonte le temps jusqu’à jeudi soir dernier (02/09/10 ) où je vous disais vous abandonner pour aller regarder Desperate en amoureux… Nous voila posés sur le canapé et d’un coup d’un seul je sens comme un bouchon de champagne qui explose au niveau de mon vagin et je me dis aie oups, wc direct donc je me lève et en allant aux WC du liquide commence à couler… Je sors et dit à mon homme, mon ange je pense que je perds les eaux. Mon homme très cool me dit tu devrais téléphoner à la maternité pour demander quoi faire… Je me remets sur mon trône et téléphone et la sage femme me dit vous venez et on vous gardera ici. On boucle donc le sac et on file. Il est 21h45.

Arrivés sur place à 22h00, mise en place du monitorng d’1/2 heure, prise de sang et analyse d’urine.
Elles m’ont confirmé que c’était une fissure de la poche donc elles m’ont transféré en salle de pré travail (une chambre comme une autre hein) et j’ai eu droit à un autre monito + examen : col ouvert à 2. La sage femme me dit on vous déclenche demain matin car ça sert à rien de vous laisser souffrir, vous êtes à terme.
Elle nous conseille de dormir pour pouvoir « être en forme » pour le lendemain, selon elle j’accouche avant midi… il est déjà minuit.
Je m’allonge et tente de dormir mais contractions douloureuses toutes les 5 à 7 minutes (mal de ventre comme les règles + douleurs dans les reins). A 4h00 du matin je tiens plus donc je sonne la sage femme en lui demandant un truc pour me calmer, elle me file donc une perfusion de dérivé de morphine… qui a fait son effet sur la douleur même si les contractions étaient là… plus un monito à garder jusquà 7h00 du mat’.
J’ai donc pas fermé l’oeil de la nuit! Et ces contractions n’agissent pas sur le col.

7h00, la sage femme revient, me dit de me doucher si je le souhaite : ouiiiiii j’y cours ! Ensuite on m’installe en salle de travail et on me met en blouse + examen + monito. Les contractions sont toujours là…

10h30 l’anesthésiste se pointe pour la péridurale… yess, les douleurs vont s’amenuiser. Il fait donc son job et je me concentre pour ne pas bouger pendant qu’il me pose la péri.
S’en suivent 2h de calme niveau douleur pendant lesquelles j’essaie de me détendre. La sage femme passe souvent m’examiner… à 12h30 col ouvert à… 3/4!!! pffff donc elle me perce totalement la poche des eaux…

La sage femme me fait changer de position pour stimuler l’ouverture du col et là je sens les contractions modifiées j’ai maintenant la sensation de contracter que du ventre. Petit à petit je sens que mon bassin se modifie car je ressens la fameuse envie d’aller à la selle…
Puis d’un coup d’un seul je me mets à pleurer, un mélange de nerfs et surtout de fatigue, les larmes et les sanglots coulent tout seul…
Mon homme a été adorable m’a calmée, il avait mal au coeur de me savoir comme ça mais il m’a soutenue…

En début d’apres-midi, les douleurs s’intensifient au niveau du bassin et la Sage femme revient régulièrement.. col ouvert à 5, puis 6 puis 7, 8…
Vers 15h45 / 16h00 je hurle de douleur, ça pousse fort, la Sage femme revient col à 9 on y arrive. 5mn après c’est encore plus dure donc je la rappelle : ayé c’est à 10 et effacé… Elle me dit va falloir y aller!

Elle m’explique comment pousser (comme si on allait faire la grosse commission hein) et je pousse, pousse et pousse encore, entre temps ma gynécologue arrive en speed, elle a laissé une patiente en plan pour venir m’accoucher… je sens la tête passer puis les épaules et la voila ENFIN à 16h23… Mon homme s’approche et coupe le cordon (selon lui, on dirait un calamar vu la sensation caoutchouteuse!!!)
la gynécologue me pose pepette dans un drap sur moi quelques secondes… puis la puéricultrice s’en va avec pour la nettoyer un peu.
J’étais hyper étonnée car elle n’était pas marquée du tout, sa peu n’était pas fripée ni rien… une vraie beauté.
En l’a voyant j’ai pleuré de bonheur et grâce à mon homme qui me connaît si bien (folle des photos qui immortalisent l’instant) on a de belles photos et même des vidéos…

Ma gynécologue  s’est donc occupée de moi (délivrance du placenta et un minuscule point car j’ai « juste » eu une éraillure) et mon homme est allé avec la puéricultrice et la petite.

J’ai ensuite eu droit à 1h30 de peau à peau avec ma fille (et oui ayé suis plus enceinte mais maman!!!) pdt lesquelless je lui ai bcp parlé : on a fait une jolie chambre, t’es la + belle, on t’aime… gaga total quoi!!!

A 18h30, on m’a monté dans ma chambre sur mon brancard (1ère fois de ma vie que j’ai été sur un brancard!!!) et mes parents qui avaient débarqué de Montpellier à 12h sont venus à notre rencontre…

Je garde un super souvenir de ces intenses moments où j’ai rencontré de visu ma fille, ma chair et mon sang! Meme si la sortie a été difficile (la péri ne faisait + vraiment effet au bout de 6h…), je vous le garantis on l’oublie la douleur tellement la vision de son bébé enfin là dépasse tout en terme d’émotions…

Mon homme m’a envoyé des textos le soir (il dormait à la maison car il fallait s’occuper de mya le chat…) trop craquant en me disant : je vous aime mes petites femmes….
Il m’a aussi avoué avoir été épaté par ma façon de gérer la douleur et d’être aussi forte, il avait mal pour moi… et pourtant suis une vraie flippée de la vie…

2°) Avis sur la maternité :

L’accouchement a donc eu lieu le 03/09/2010 à 16h23 à Marseille (13012).
J’ai été suivie tout le long de ma grossesse et ai accouché à l’hôpital privé Beauregard (c’est même ma gynécologue qui m’a accouché, elle était de garde).
Le personnel soignant était impeccable, tant les sage femme, que la gynécologue ou encore les puéricultrices.
La chambre (seule) très propre et confortable (petit frigo dans table de nuit), télé écran plat, etc, les repas étaient plutôt bons.
En bref : je conseille cette maternité qui a été récemment rénovée et où tout le confort y est.
Seul point négatif : étant un établissement privé non conventionné avec ma mutuelle, j’ai dû payer de ma poche une partie des frais.

Je te remercie beaucoup Julie P. pour ton témoignage super complet 🙂 !!!

Publicités

2 Réponses to “Parlons de nos Maternités (13)”

  1. hanae combines 30 août 2011 à 10 h 35 min #

    Merci pour ce récit tres touchant! Bientot son premier anniversaire 😉
    Je viens de m’inscrire sur HC pour suivre le blog, je le trouve tres interessant car effectivement on a du mal à trouver de bons avis sur les mater!
    J’espere qu’un jour je pourrai lire des temoignages sur les maternités d’Arles et de Martigues!
    A bientot!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :