Parlons de nos Maternités (91) et (56)

12 juil

Voici le témoignage de Rply (copinaute bloggeuse) http://mademoisellereve.wordpress.com/ !!

Elle nous parle de deux maternités, la clinique de l’Yvette à Longjumeau (91) et l’hôpital de Pontivy (56).

-Ma fille est née à la clinique de l’Yvette à Lonjumeau (91) en février 2007 (fin de mois). J’y ai commencé le suivi 20 jours avant la date prévu d’accouchement, avant j’habitais Quimper (29) et j’étais suivi là bas !
J’ai choisi cette clinique parce que y a que là qu’il restait de la place au moment où on a déménagé.

Le soir J, accueil nul nul, maternité en déménagement, on ne sait pas si on me prend où si on m’envoie ailleurs, j’ai perdu les eaux on me demande de ne pas salir, on me colle en chambre double en gynécologie et on renvois mon mari à la maison car je partage ma chambre avec une adolescente, pas vraiment venue pour accoucher …
L’équipe médicale était non présente, non rassurante, bref, un cauchemar. La gestion de la douleur ? péridurale ou rien. J’ai pris l’option péridurale après 15h de souffrance en solitaire.
J’ai été contente d’accoucher pour ensuite atterrir en chambre !

Le lendemain la clinique ferme, on est déménagé à la nouvelle clinique de l’Yvette, grande chambre spacieuse avec nursery dans chaque chambre, douche italienne, toilettes spacieuses, baie vitrée, avec peignoirs et linge de toilettes fournis (et douxxxxxxxxxx) etc … un hôtel 5 etoiles en somme ! les puéricultrices sont sympa, je n’allaite pas donc personne ne se préoccupe de moi, je suis tranquille, on me fout la paix, on sortira le 5ème jour.

-Mon fils est né à l’hôpital de Pontivy (56) en avril 2010 (début de mois). J’étais suivi à Loudéac (22) par l’équipe périnatale qui y exerçait. Je savais ce que je voulais, ce que je ne voulais pas.
J’ai choisi cette maternité parce que je la savais ouverte à un accouchement plus physiologique, plus naturel.

Le jour J, accueil par les urgences, Sage Femme disponible de suite, couloirs vides, je suis seule à être là en ce lundi de Paques à 5h du matin. La Sage Femme vérifie juste mon col et m’installe en chambre, lumière tamisées, ballons, mon mari est là, la Sage Femme part dans son bureau, on l’appelle si besoin. Elle se fait discrète mais elle veille, elle soutient mon mari par de petites phrases, elle m’encourage moi par des mots importants.

Une fois mon fils dans les bras (2h plus tard) je remonte en chambre. Chambre que je ne verrai que la nuit. Le petit atterrit en pédiatrie à cause d’une infection, donc je passe ma journée en chambre kangourou, et parfois je remonte dormir 2h dans ma chambre (ça fait plaisir aux Sage Femme de me faire la causette et de vérifier mes garnitures). Du coup je ne sais pas comment ils sont en suite de couches, mais le personnel de la pédiatrie a été extra, les puéricultrices m’ont aidé car j’ai choisi d’allaiter, j’ai eu plein (trop !) de conseils. J’ai été contente de sortir après 1 semaine !

Je te remercie beaucoup pour ton témoignage Rply :-)

About these ads

2 Réponses to “Parlons de nos Maternités (91) et (56)”

  1. revepleinlesyeux 13 juillet 2011 at 8 h 57 min #

    et je te remercie toi de m’avoir publié :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 85 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :